Déontologie du cabinet Relaxôm

Yellow Armchair
Obligations générales

- L'art-thérapeute a une formation professionnelle approfondie, théorique

et pratique, apte à créer une compétence de praticien en art-thérapie.

- L'art-thérapeute a le devoir de donner les meilleurs soins dans les limites de ses compétences et d'agir dans l'intérêt du patient.

- L'art-thérapeute comme tout professionnel de la santé est soumis au secret professionnel dans les conditions définies par la loi. Il doit s'assurer que toute personne travaillant avec lui respecte le secret professionnel.

Obligations envers le patient

- L'art-thérapeute doit définir les modalités du contrat thérapeutique pour lequel l'art-thérapeute et le patient s'engagent (honoraires, horaires, durée, conditions de travail, etc....).

- Dès lors que l'art-thérapeute est engagé dans un contrat thérapeutique avec un patient, il s'engage à lui donner personnellement les meilleurs soins.

 Le respect de la personne :

- L'art-thérapeute respecte l'intégrité et les valeurs propres du patient, dans le cadre du processus de changement.

- Le respect des œuvres du patient :

- Les œuvres produites par le patient sont sa propriété.

- L'art-thérapeute n'émet aucun jugement sur la création ou les informations apportées par les bénéficiaires : son but reste le bien-être des participants.

Application du code de déontologie

- L'art-thérapeute s'engage à respecter le code de déontologie dans

le cadre de sa pratique professionnelle

Charte déontologique du Cabinet Relaxôm

"Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d'indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie."

 

Carl Gustav Jung